Maison B, Bregenz (AT)

Au bord de l’escalier escarpé qui mène, le long d’un mur, à la porte de la vieille ville, se dresse le bâtiment résidentiel en forme de bungalow. Du côté de l’entrée, il est divisé en une moitié recouverte de planches en bois naturel et une autre recouverte d’Eternit. Bien que très fermée, la façade coté entrée ne semble aucunement repoussante, car la porte d’entrée est vitrée et une large vue sur une terrasse s’ouvre au-dessus. La fenêtre transversale dans l’atelier est adaptée dans ses proportions à la façade en Eternit.
Plus bas, le volume des chambres est d’une construction massive qui porte la terrasse protégée. Le salon avec vue sur la ville basse et le lac est situé sous une dalle du toit posée sur des pilotis extrêmement minces, comme à l’abri d’un parapluie. De grandes parois repliées en forme de portique réunissent ces deux moitiés à l’avant et à l’arrière fournissant ainsi des zones protégées côté entrée et côté jardin. A l’intérieur, un couloir vitré menant de l’entrée au jardin sépare les deux zones fonctionnelles principales. Des meubles marquent la délimitation spatiale vers les pièces de séjour. Cette superposition spatiale est fonctionnelle et définit aussi le couloir aussi comme espace longitudinal et indépendant.
L’escalier extérieur menant à la terrasse sur le toit est prolongé par un puits de lumière rehaussé éclairant les chambres et qui sert à la fois de parapet. Côté jardin, les parois vitrées du salon sont protégées par des toits de différentes profondeurs qui, avec les plates-formes en bois, créent une zone de transition fonctionnelle sur le plan spatial. La clarté, la précision et l’engagement se conjuguent pour former un tout harmonieux.

Maître d’ouvrage : Famille B
Site : A-6900 Bregenz
Architecture : Dietrich | Untertrifaller
Chef de projet : Walter Felder
Construction : 1995-1996
Surface : 120 m²

Partenaires
photos : © Ignacio Martinez