TUM Campus universitaire, Munich (DE)

Situé dans le parc de la capitale bavaroise, créé pour les Jeux olympiques en 1972, le campus abrite la faculté des sciences du sport et de la santé de l’université technique de Munich. Le slogan, « Lumière, fraîcheur et générosité » vaut d’ailleurs encore aujourd′hui pour la conception de ce nouvel ensemble qui réunit différentes installations de recherche, d’enseignement et de pratique sportive. Avec sa silhouette horizontale de 180 m de long sur 150 m de large, il s′insère délicatement dans le plan directeur de Günter Behnisch. En bois et en verre, il accueille sur deux niveaux des salles de sport, des amphithéâtres, des bureaux et des laboratoires dans une structure claire et légère, d′une portée qui atteint 30 m.

 

Contexte urbain

Dans le parc olympique public, conçu par Günther Grzimek comme un espace public démocratique, il y a des installations sportives, des lacs, des pistes cyclables, des salles de concert, des restaurants et le stade de football avec son toit en forme de tente. De l’autre côté de la rue se trouve le célèbre musée BMW sous la forme d’un moteur quatre cylindres. La grande sculpture horizontale du Campus TUM avec son auvent en porte-à-faux s’affirme avec assurance dans l’aménagement paysager de Grzimek, encadré par des barrages verts, sans chercher à dominer le paysage.

Maître d’ouvrage : Staatliches Bauamt München
Site : D-80809 Munich, Olympiapark
Architecture : ARGE Dietrich | Untertrifaller, Balliana Schubert Landschaftsarchitekten
Chef de projet : Peter Nussbaumer, Heiner Walker
Concours : 2015
Construction : 2017-2020 / 2022
Surface : 42 200 m² SHOB, 37 900 m² SHON, env. 20 ha de terrains de sport
Capacité : 14 gymnases, 12 amphithéâtres, 15 laboratoires, 5 ateliers, 300 bureaux

Partenaires
structure : Merz Kley Partner, Dornbirn / fluides : Vasko+Partner, Vienne / CFO-CFA : bbs-project, Tiefenbach / simulations thermiques : Hausladen, Kirchheim / acoustique : Obermeyer, Munich / paysage : Balliana Schubert, Zurich / image de synthèse : Expressiv, Vienne /// photos: Marcus Buck, Angela Lamprecht

Toutes les fonctions sous un même toit

Il était important pour nous de répondre de la meilleure façon possible aux diverses exigences des futurs utilisateurs : la faculté des sciences du sport et de la santé et la centrale des sports universitaires de l’Université technique de Munich. Nous avons combiné les différentes fonctions dans une construction lumineuse et légère en bois d’une portée maximale de 30 mètres, pour réunir sous un même toit les salles de sport, les salles de conférence, les instituts et les salles de diagnostic, ainsi que la cafétéria et la bibliothèque.

 

Phases de construction

Le complexe sera réalisé en deux phases de construction (BA2 et BA3) en cours d’exploitation :

En BA2 (2017-2020), après démolition des petites salles de gymnastique existantes, nous construirons les deux nouveaux groupes de salles, le réfectoire, la bibliothèque et la verrière ouest. Ainsi que l’ensemble de la “Rue interieure”, une grande partie du sous-sol et les installations techniques.

Après avoir emménagé dans les nouvelles parties du bâtiment, en BA3 (2020-2023) les grands halls existants seront démolis, les pôles d’instituts construits et les espaces extérieures installées. L’extérieur avec les différents terrains de sport sera aménagé en parc vert.

 

RDC
R+1

Le complexe clairement structuré est divisé en deux groupes des halles et en deux groupes d’instituts le long d’un axe d’accès central. Cette « Rue interieure » traverse tout le bâtiment de l’est à l’ouest et relie les domaines du sport, de l’enseignement et de la recherche avec des axes visuels variés et des vitrages généreux. C’est là que les différents joueurs se rencontrent, peuvent communiquer entre eux et observer les autres athlètes.

Des patios irriguent le cœur du bâtiment ; ils confèrent richesse et variété aux parcours et conduisent la lumière naturelle dans les différents espaces. A l’est, une passerelle piétonne mène directement du parc à l’entrée principale du premier étage. Les pistes de course du stade d’athlétisme sont partiellement protégées par le toit en bois en porte-à-faux de 19 mètres, ce qui permet des mesures sportives très sensibles, quelles que soient les conditions météorologiques.

Construction exceptionnelle

La structure en porte-à-faux impressionnante de 19 m est une construction spéciale en bois qui peut être assemblée à partir d’éléments préfabriqués sans avoir besoin d’échafaudages auxiliaires complexes. Les éléments de 28 mètres de long et 3,75 mètres de large sont collés en usine à partir de panneaux de placage et de nervures lamellées-collées disponibles dans le commerce pour former des éléments de caisson creux hautes performances avec une très grande rigidité et un poids minimum. De cette façon, cette construction peut être réalisée à des coûts économiques.

Les salles de sport, les locaux de l’institut et la construction du toit sont toutes en bois. Le choix du bois obéit à la volonté de préserver l′alliance entre espaces paysagers et architectures déjà présentes dans le parc. De plus, la construction en bois permet une préfabrication élevée et donc des temps de montage courts. Avec la logistique appropriée pour la planification, la production, la livraison et le montage, les groupes de halles ont pu être montés en deux mois seulement.

Outre les poutres lamellées-collées de grande portée, nous avons aussi utilisé des plafonds hybrides en construction composite bois-béton et des éléments préfabriqués en bois pour plafonds et murs. L’axe d’accès central, les noyaux d’escalier de contreventement, l’auditorium et la salle d’escalade ainsi que le sous-sol sont conçus comme des structures en béton armé, tout comme la structure porteuse des contreventements techniques entre les salles de sport.

Paysage sportif de type parc

Le concept paysager de Balliana-Schubert met l’accent sur le dialogue entre les bâtiments et le paysage verdoyant d’un parc sportif. L’espace extérieur avec les différents terrains de sport est conçu comme un parc fortement verdoyant. Les deux rues – « Rue intérieure » dans le bâtiment et « Rue extérieure » pour les espaces extérieurs – sont les éléments déterminants pour le nouveau campus. Ils forment une zone d’accès et un lieu de communication et de rencontre.

La « Rue extérieure » s’attache à l’ouest du bâtiment principal et le relie à tous les terrains de sport. Conçu comme une figure arborescente avec de nombreuses branches elle offre des espaces attrayants comme la place du campus avec sa fontaine, les creux, les pelouses et les diverses aires de repos telles que la tribune en gradins autour des installations sportives sur la plage. Les zones sportives sont situées entre la rue extérieure et les remparts du Parc Olympique. Le cœur sportif de l’installation est la nouvelle piste d’athlétisme, qui est située directement devant la terrasse du bâtiment principal.