Lineaar – ensemble mixte au-dessus de la gare, Aarau (CH)

Dans un quartier résidentiel et commerçant, cet ensemble mixte s’élève à partir d’un socle commun à R+1 au-dessus de la nouvelle gare ferroviaire, le long de la ligne de train Wynental-Sunental. Quatre étages de logements et de bureaux sont desservis au nord par des coursives qui les protègent des émissions sonores de la circulation ferroviaire et routière. La structure en ruban des façades permet une expression homogène de l’ensemble mixte.

 

Îlot entre le train et la route

Le projet est né à la fin de 2004 d’une étude commandée à trois cabinets d’architectes. Du point de vue du jury, l’argument principal pour une construction en îlots fermés, typologiquement une nouveauté pour Aarau, était la cour intérieure à l’abri du bruit, qui met en valeur la propriété entourée de deux rues animées et de la zone ferroviaire. Même si la cour intérieure profite avant tout aux résidents et aux utilisateurs de l’immeuble, elle est aussi un espace public de qualité.

Maître d’ouvrage : ASGA Pensionskasse
Site : CH-5000 Aarau, Hintere Bahnhofstr. 79
Architectes : Dietrich | Untertrifaller | Stäheli
Chef de projet : Susanne Gaudl
Concours : 2004
Construction : 2008-2010
Surface : 8 240 m²
Capacité : 48 logements, bureaux, commerces, dépôt pour 6 trains

Partenaires
OPC : Rhomberg, Saint-Gall / structure : Bayeler; Bern / HQE : Siag, Saint-Gall / géotechnique : Ziegler, Zürich / paysage : Balliana Schubert, Zürich /// photos © Bruno Klomfar

Anneau plié sur base commune

RDC
R+1
Coupe

La forme de l’anneau desserré réagit aux différentes exigences du programme d’utilisation. Ce premier bâtiment se plie en angle obtus et un second plot plus bas, longé par une voie secondaire menant à la gare, vient refermer l’espace central ainsi créé.

Les appartements orientés au sud s’ouvrent par de grandes loggias sur l’intériorité de cette cour.

Côté rue, des commerces et des espaces de restauration en rez-de-chaussée rendent l’espace public attractif.

 

Les architectes paysagistes zurichois Balliana Schubert thématisent ce chevauchement de demandes d’utilisation privées et publiques dans leur concept d’espace ouvert. Sur la surface dure de la cour, des îlots surélevés, aux contours doux, les arbres sont plantés qui forment des zones protégées pour les usages adjacents du rez-de-chaussée. L’aménagement de la cour intérieure se poursuit jusqu’au bord de la propriété, afin de créer un espace extérieur généreux et cohérent.

Un design unificateur

La composition des façades en bandes horizontales filantes confère à l’ensemble un caractère homogène, malgré les fonctions très diverses qui s’y côtoient. Cela permet à l’ensemble de s’affirmer dans son environnement inégal et donne aux usagers et aux résidents une adresse saisissante le long de cet axe d’accès important vers le centre-ville.