École secondaire et la salle polyvalente , Klaus (AT)

La nouvelle école secondaire et la salle polyvalente ont été construites en deux phases, à des intervalles de dix ans. Tous les deux sont reliés par un bâtiment intermédiaire placé devant l’école, côté sud, qui abrite la cantine et la bibliothèque municipale à l’étage. L’école, achevée en 2003, a été construite en bois dans un temps record de 18 mois. C’est le premier bâtiment scolaire en Autriche à répondre aux directives strictes du standard maison passive. Dix ans plus tard, le gymnase, a été remplacé par une nouvelle salle polyvalente. Une planification précise, une organisation compacte du programme et un haut degré de préfabrication ont permis une construction rapide et des coûts optimisés sans compromis sur la conception et la qualité.

 

Contexte urbain

Le complexe scolaire forme un ensemble structurant dans un tissu urbain peu dense en bordure du village de Klaus, composé essentiellement de bâtiments isolés. L’angle formé par les deux volumes dessine une cour de récréation protégée de la circulation et à partir de laquelle on accède toutes les fonctions. Le second volume, construit dix ans plus tard, comprend le gymnase ainsi qu’un accueil périscolaire et plusieurs salles de travail.

Maître d’ouvrage : Gemeinde Klaus
Site : A-6833 Klaus, Treietstraße 17
Architecture : Dietrich | Untertrifaller
Chef de projet : Peter Nussbaumer, Isabella Pfeiffer
Concours : 2001
Construction : 2013-2014, 2002-2003
Surface : 6 935 m²
Écologie : label Passivhaus
Capacité : 600 personnes

Prix : 2005 Prix de la construction bois 2006 Prix national d’architecture

Partenaires
OPC : Gmeiner, Schwarzach / structure béton : gbd, Dornbirn; Mader & Flatz, Bregenz / structure bois : Pock, Klagenfurt; Merz Kaufmann Partner, Dornbirn / fluids : Team GMI, Dornbirn; Synergy, Dornbirn / CFO-CFA: Hecht, Rankweil / HQE: Team GMI, Schaan; Weithas, Hard / acoustique: Brüstle, Dornbirn / paysage: Rotzler Krebs, Winterthur; Heinrich, Winterthur /// photos : © Bruno Klomfar

Organisation en trois parties

Dans l’école, les classes de base s’alignent le long de la façade est, tandis que les classes spécifiques se trouvent en face á l’ouest. Entre les deux, il y a trois zones d’utilisation parallèles : au centre, un large couloir, à droite, un atrium à hauteur du bâtiment, rythmiquement interrompu par les ponts d’accès aux classes, et à gauche, les pièces adjacentes. Cette structure simple et fonctionnelle s’explique d’une part par la logique de l’économie et d’autre part par la structure porteuse ingénieuse des éléments préfabriqués en bois.

La grande salle de deux étages, l’entrée couverte et la zone de pause ainsi que la bibliothèque municipale se trouvent dans le bâtiment intermédiaire allongée et élevée entre l’école et le hall.

Dans le hall, la salle de sport à deux étages et l’espace multifonctionnel à trois étages créent également des espaces pour la garderie, les clubs et les événements. La salle de gymnastique de cinq mètres de haut peut également être utilisée comme zone de manifestation. Ci-dessus se trouve la salle de répétition de l’association musicale. Dans la partie sud du bâtiment, le grand double gymnase est situé à environ trois mètres sous le niveau du sol. A l’ouest, un long bandeau vitré ouvre le hall des sports sur le parvis de l’école et permet des vues au sous-sol. Le vaste foyer au rez-de-chaussée et la galerie à l’étage supérieur offrent une vue sur la salle de sport, la salle de gymnastique et la salle de répétition.

RDC
Coupe

Design avant-gardiste

Dans l’atrium, les passerelles mènent aux salles de classe et permettent un accès communicatif.

Les zones centrales sont divisées en plus petites pièces par les puits de lumière et les hautes armoires entre les passerelles d’accès. Le long couloir devient ainsi un lieu de rencontre pendant les pauses. Les balustrades vitrées des passerelles renforcent la transparence de cet espace et animent la vie scolaire avec des vues variées.

 

Des panneaux de bouleau huilé à l’intérieur et des portes en érable créent une atmosphère chaleureuse. Les salles de classe sont lumineuses et bénéficient à l’est des lucarnes de la zone centrale.

La protection solaire externe empêche l’éblouissement et l’accumulation de chaleur. Les fenêtres en bandeaux sont divisées en deux parties : dessous des grandes baies un deuxième bandeau bas à hauteur du visage des enfants leur permet encore assez de vue.

La surface attrayante de l’eau fait partie d’un concept spécifique de protection contre l’incendie en tant qu’étang extincteur.

Protection solaire sophistiquée

La façade sud entièrement vitrée de l’école et du bâtiment de liaison faisant face à l’avant-cour publique est revêtue d’une tôle profilée en cuivre perforée. Comme un rideau lumineux, la proportion de 30 pour cent de trous offre une protection visuelle de l’extérieur, mais aussi une vue sur le panorama alpin de l’intérieur et une protection solaire.

Au crépuscule, l’effet du revêtement s’inverse : Les pièces lumineuses sont visibles de dehors et la vue sur l’extérieur est obstruée.

Salle polyvalente avec plafond frappant

Le cœur du bâtiment polyvalent est la salle de sport de trois étages avec son plafond remarquable. Au total, 56 lanterneaux d'une longueur latérale de quatre mètres et d'une profondeur de trois mètres sont installés, qui sont inclinés à différents angles et décalés les uns par rapport aux autres. Ils utilisent ainsi de manière optimale l'irradiation directe de la lumière et fournissent une lumière du jour uniforme à l'ensemble du terrain de jeu. Des luminaires à mât délicats sont insérés dans la sous-face de plafond des faîtages pour assurer un éclairage suffisant durant les heures du soir. La salle de sport peut facilement accueillir jusqu'à 300 spectateurs sur ses sept tribunes télescopiques extensibles. Cet ensemble chaleureux est apprécié par ses principaux utilisateurs, mais aussi par tous les habitants du village, qui profitent de cet espace de rencontres et d’activités.
Les pyramides tronquées ont été préfabriquées en usine, ...
... transportées sur le chantier par des transporteurs spéciaux …
... et finalement insérées et montées dans la grille du plafond.

Structure de façade attrayante

La façade est formée d’un calepinage vertical fait de lattes de sapin blanc de 8cm maximum assemblées par jointure digitale. À l’est et à l’ouest, les lattes sont assemblées sans interstices, tandis qu’au côté nord, elles sont espacées de 12 cm pour former un écran devant les baies vitrées et les balcons. La façade sud est divisée en plusieurs parties rectangulaires (soigneusement séparées par des larmiers de bardage), à l’intérieur desquels les intervalles entre les lattes varient pour animer la composition de cette vaste surface. De l’autre côté, un « rideau » des lattes en bois est suspendu devant la façade nord vitrée. À l'est et à l'ouest, la façade est sans joint, avec des grandes fenêtres et des portes vitrées.

Le vaste foyer au rez-de-chaussée et la galerie à l’étage supérieur offrent une vue sur la salle de sport et la salle de gymnastique ainsi que sur la salle de répétition.

Conception économe en ressources

Toute la partie en élévation de l’école est constituée d’éléments en bois préfabriqués, autorisant une construction extrêmement rapide de 18 mois. À l’exception du noyau de desserte et du soubassement en béton, la structure en bois du gymnase comme celle de l’école est réalisée en poutres de lamellé-collé. La manipulation des matériaux est très pure et simple : tout ce qui est construit en bois est également recouvert de bois, le béton reste du béton, le plâtre du plâtre.

 

Avec ce projet pilote, nous avons prouvé qu’une construction respectueuse des ressources est tout à fait possible en harmonie avec des normes architecturales élevées. Grâce à l’aération et à la ventilation contrôlée ainsi qu’à l’optimisation de l’enveloppe du bâtiment, des valeurs de consommation énergétique sont inférieures à 15 kWh/m² par an. Le bâtiment est ainsi le premier nouveau bâtiment scolaire à répondre aux directives strictes du standard de maison passive. En tant qu’œuvre pionnière couronnée de succès, le bâtiment scolaire a reçu plusieurs prix d’architecture et d’économie d’énergie, dont le Prix national d’architecture et de durabilité.